Échange automatique de renseignements en matière fiscale

EAR 

Afin d’aider les autorités fiscales à lutter contre la soustraction/l’évasion fiscale sur le plan international, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et le G20 ont élaboré ensemble un cadre réglementaire régissant l’échange automatique de renseignements en matière fiscale (EAR), également connu sous l’appellation « norme commune de déclaration » (Common Reporting Standard) ou « NCD » (CRS). Environ 100 juridictions ont déjà mis en œuvre l’EAR, dont la Suisse et d’autres places financières importantes. L’EAR astreint les institutions financières (telles que les banques, courtiers, compagnies d’assurance et gestionnaires de fortune) à collecter des informations relatives au statut fiscal de leurs clients et, dans les cas où le client réside dans une juridiction avec laquelle la Suisse a signé un accord EAR, les institutions financières suisses devront déclarer des informations relatives a l’identité du client ainsi que certaines informations concernant le compte à l’Administration fédérale des contributions, qui échangera ensuite ces informations avec les autorités fiscales de la juridiction partenaire. 

AEOI

L’EAR a potentiellement des conséquences pour tous les titulaires de compte non‑résidents, y compris les personnes physiques et morales, quelle que soit la forme juridique (notamment des trusts, fondations et sociétés de personnes). La déclaration d’informations dans le cadre de l’EAR ne s’applique généralement pas si vous êtes domicilié dans le même État que l’institution financière. Autrement dit, une institution financière suisse ne sera pas tenue de déclarer des données relatives à un résident suisse, mais devra malgré tout collecter certaines informations concernant ledit résident suisse dans le cadre de la mise en œuvre de l’EAR.

Important

Si vous avez des questions au sujet de votre situation fiscale générale ou si avez besoin de conseils relatifs aux implications de l’EAR à votre sujet, nous vous invitons à consulter votre conseiller fiscal étant donné que nous ne prodiguons pas de conseil en matière fiscale et que nous ne recommandons pas de conseillers fiscaux externes, ni ne vous mettons en relation avec eux (pas de hotline externe). Si vous avez des questions concernant les données que nous vous demandons aux fins de l’EAR, notre Customer Care Centre se fera un plaisir de vous répondre.

FAQ

Veuillez consulter la foire aux questions ci‑dessous pour obtenir plus de précisions. Le présent document ne sert qu’à des fins d’information et ne saurait constituer un conseil de quelque nature que ce soit, notamment de nature fiscale. Il peut être modifié à tout moment, en particulier suite à une modification des lois ou de la pratique des autorités compétentes.

Toujours au courant

Tous les mois, recevez par e‑mail une sélection d’informations.


Sponsors
Europa LeagueGenève ServetteZSC Lions

Ayez conscience du risque

Le trading de devises, de métaux précieux au comptant et de tout autre produit sur la plateforme de Forex implique un risque de perte important et peut ne pas convenir à tous les investisseurs. Avant d’ouvrir un compte chez Swissquote, tenez compte de votre niveau d’expérience, de vos objectifs d’investissement, de vos actifs, de vos revenus et de votre goût du risque. Il est possible que vous subissiez une perte d’une partie ou de la totalité de votre investissement initial et, par conséquent, vous ne devez pas spéculer, investir ou prendre une couverture avec des fonds à crédit, que vous ne pouvez pas vous permettre de perdre, dont vous avez un besoin urgent, ou qui est nécessaire à votre subsistance personnelle ou familiale. Vous devez être conscient de tous les risques associés aux opérations de change et demander l’avis d’un conseiller financier indépendant si vous avez des doutes. Le contenu de ce site Internet constitue de la publicité et n’a été ni soumis à ni autorisé par une autorité de surveillance.